Categories:

J’ai déterré mes cartes MARVEL des années 1990 et je vous partage quelques trouvailles. Je débute avec Tante May.

Les fans de Spider-Man connaissent tous l’oncle Ben et tante May. L’oncle Ben est celui qui a servi à Peter la grande leçon de vie: à grands pouvoirs correspondent de grandes responsabilités.

Malgré ses sages paroles, Ben Parker n’a jamais eu de carte à collectionner à son nom. Après tout, il n’est pas un superhéros. Mais saviez-vous que May Parker est considéré comme « Super Heroes »?

Dans la série de cartes à collectionner Marvel Univers 1990 (aka Série 1), la carte 28 nous présente Aunt May.

Cette série de cartes présente au verso les statistiques des héros et des méchants en parodiant les statistiques des cartes de sports. On y parle du nombre de combats et du pourcentage de victoires et de défaites. Or, Tante May ne se bat pas. Elle cuisine!

Intéressant. Mais, il y a un problème avec cette carte.

Je vous invite à porter votre attention sur ces « stats ».

Tante May, superhéros
Le verso de la carte de Tante May

Marvel Univers Série 1

Statistiques de May Parker en 1990

Vrai nom: May Parker

Affiliation: Panthères grises

Grandeur: 5’5″ Poids: 110 livres

Tartes cuisinées: 984

Repas servis: 11 743

Rides au visage: Trop pour être comptés

Maladies mortelles dont elle a guéri: 23

Première apparition: AMAZING FANTAZY #15, août 1962

On y indique qu’elle a servi 11 743 repas! D’accord, c’est un beau gros chiffre. Mais combien d’année est-ce que ça prend pour servir autant de repas? Tante May était, dans les années 60, une femme au foyer. On peut donc penser qu’elle cuisinait pour Ben et Peter deux repas par jour (on ne comptera tout de même pas le déjeuner, come on!).

Donc, 11 743/2 = 5 871,5 jours à cuisiner. Mais ça fait combien d’années tout ça?

5 871/365 = 16,08… 16 ans!

Je ne pousserais pas l’analyse plus loin inutilement, car on ne sait pas à quel âge May se serait marié et à quel âge Ben et elle ont accueilli Peter. Mais il me semble que, pour une dame aux cheveux blancs (je ne parle pas de Marisa Tomei, plutôt de Rosemary Harris), 16 ans aux fourneaux, c’est peu.

On pourrait donc penser que l’oncle Ben était loin du stéréotype de l’époque et qu’il partageait les tâches avec son épouse. C’est ce que j’aime à croire.

On pourrait aussi parler des tartes: 984 au total.

Sur les 16 ans susmentionnés, ça donne 61,5 tartes par année.

Wow! C’est plus qu’une tarte par semaine ça! Menoum.

On apprend dans cet article de screenrant que les faits au dos des cartes de la série un ont complètement été inventés par les auteurs.

The backs of the cards featured statistics for the characters, including battles won and lost – which the copywriters admitted later they completely made up.

Sur ce, à la prochaine!

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.